Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

Medicaments: sensibilite au soleil

Attention à la sensibilité au soleil avec la prise de médicaments

 

C’est un fait connu qui s’applique à plus de traitements qu’il n’y paraît. Ainsi, plusieurs familles de médicaments contribuent à augmenter la sensibilité au soleil lors d’une exposition prolongée pour ceux qui les prennent.

Les traitements contre l’acné sont connus pour provoquer cet effet. Les rétinoïdes ont ainsi des effets phototoxiques, entraînant des réactions cutanées qui peuvent faire croire à un coup de soleil important. D’autres solutions, notamment à base d’acide salicylique peuvent, elles, rendre plus vulnérable à la lumière. Aussi, il est recommandé d’utiliser de la crème solaire écran total pour bien se protéger, sans oublier le chapeau à bord large pour protéger le haut du buste.

Anti-histaminiques et sensibilité au soleil

Certains traitements contre les allergies ont pour effet de réduire la capacité de transpirer. De ce fait, une exposition au soleil peut provoquer un coup de chaleur et des crampes. La seule solution est alors de sortir par des températures moins élevées.

Les antidépresseurs dits tricycliques ont, eux, pour effet d’inhiber la zone du cerveau servant à réguler la réponse thermique du corps suivant l’évolution des températures. Cela peut avoir pour conséquence d’entraîner des coups de chaleur. Les signes les plus fréquents sont des maux de tête, des nausées et des étourdissements.

Autant dire qu’en période de traitement, la prudence est de mise avant de s’exposer aux rayons du soleil…