Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

Manger des noix pour réduire les risques de cancer du côlon

Les noix font partie des aliments déjà bien connus pour leurs apports. Ce fruit à coque, riche en oméga 3 et 6, est en effet apprécié pour être efficace dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires et contre le mauvais cholestérol. Il pourrait aussi jouer un rôle dans la prévention contre le cancer du côlon.

C’est du moins la conclusion à laquelle sont parvenus des chercheurs de l’université du Connecticut et du Jackson Laboratory for Genomic Medicine, aux États-Unis. Ces derniers ont mené une étude sur des souris. Elle a montré que les sujets ayant bénéficié d’une alimentation intégrant des noix pour 7 à 10,5 % de l’apport calorique journalier présentaient deux à trois fois moins de risque de développer un polype adénomateux, à l’origine de ce type de cancer.

Une poignée de noix au quotidien

Transposée à l’homme, la quantité à manger au quotidien à partir de 50 ans équivaudrait à une poignée, soit environ 30 g. Les noix auraient pour premier atout d’assurer l’équilibre de la flore intestinale, réduisant le risque de tumeur.

Reste que l’étude a aussi montré que ces conclusions s’appliquaient aux êtres masculins, mais pas aux êtres féminins. Pour ces derniers, aucune efficacité n’a été mise en avant. En France, le cancer du côlon est responsable de la mort de 17 500 personnes chaque année. Dépisté très tôt, il permet une guérison dans 9 cas sur 10.