Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

Les troubles bipolaires, fréquents et encore mal connus

Le chiffre est important : 2 % de la population française est atteinte de troubles bipolaires, soit près de 1,3 million de personnes selon Argos 2001, association d’aide aux malades et à leur entourage. Les troubles apparaissent le plus souvent entre 15 et 25 ans et prennent une forme plus grave vers 30 ans, avec un diagnostic encore difficile à poser. Il est vrai que la maladie reste mal connue, avec des symptômes qui laissent souvent l’entourage très dépourvu.

En effet, les troubles bipolaires se caractérisent par un dérèglement de l’humeur avec des phases de dépression et d’autres de forte excitation marquée par un trop-plein d’énergie ou encore une irritabilité décuplée, entrecoupées de périodes de stabilité. Ces changements sont souvent à l’origine de ruptures familiales et sociales, venant aussi influencer la vie professionnelle.

Plusieurs gênes à l’origine des troubles bipolaires

La maladie concerne tant les hommes que les femmes. Elle reste aussi méconnue. Selon les résultats des chercheurs, elle impliquerait plusieurs gênes, provoquant des symptômes différents d’une personne à une autre et donc une adaptation des traitements au cas par cas. Les facteurs aggravants sont, eux, identifiés, comprenant le stress, le manque de sommeil ou l’utilisation de drogues et stimulants.

Les traitements se concentrent autour des stabilisateurs d’humeur, à prendre à vie. Leur efficacité est reconnue, permettant généralement de retrouver une vie normale.