Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

Le stress, influent sur la fertilité des femmes

Le stress a des conséquences sur bien plus d’un élément. Le dernier en date, mis en avant par des chercheurs de l’université d’Emory, en association avec l’école de santé publique de Louisville concerne la fertilité des femmes.

Ainsi, selon les tests menés sur 400 femmes en âge de procréer et âgées de moins de 40 ans, 40 % voient leurs aptitudes réduites de tomber enceinte lorsqu’elles déclarent être très stressées. Cela revient à diminuer cette possibilité de 45 %. De quoi faire réfléchir sur son état pour se donner toutes les chances de donner la vie.

Une étude des comportements sur 8 mois

Pour aboutir à ce résultat, l’étude a observé les femmes volontaires durant une période de 8 mois. Il leur a été demandé de tenir un journal dans lequel elles devaient indiquer à quelle période elles se situaient dans leur cycle menstruel, leurs rapports sexuels et leur état de stress.

Il leur était également demandé leur consommation de café, d’alcool et de tabac, d’autres éléments pouvant influer sur la fécondité.