Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

Le sevrage tabagique, une bonne initiative à tout âge

Il n’y a pas d’âge pour arrêter de fumer. C’est la conclusion d’une récente étude menée par des chercheurs du National Cancer Institute de Bethesda, dans le Maryland. Ces derniers se sont intéressés à l’espérance de vie des personnes âgées de plus de 70 ans, en tenant compte de leur éventuel passé de fumeurs. 


Ainsi, 160 000 seniors ont été suivis sur une période de 6 ans : 56 % étaient d’anciens fumeurs, 6 % fumaient toujours, tandis que la proportion restante n’avait jamais fumé. En fin d’étude, il s’est avéré que 16 % des personnes étaient décédées. La proportion de fumeurs parmi celles-ci était de 33 %.


Une évolution des chiffres en fonction de l’âge d’arrêt de la cigarette


L’enquête va encore plus loin en mettant en évidence la relation entre l’âge auquel s’est déroulé le sevrage tabagique et celui du décès. Ainsi, plus l’arrêt se produit tôt, plus l’espérance de vie est allongée. 


L’autre constat concerne l’importance d’arrêter de fumer, quel que soit l’âge. En effet, même après 60 ans, ne plus fumer permet d’améliorer son état de santé et de bénéficier de belles années devant soi pour profiter simplement de la vie !