Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

Le nombre de cas de bronchiolite est à la hausse

L’épidémie de bronchiolite est déjà bien installée sur le territoire. En une semaine, le nombre de malades a ainsi fortement progressé dans l’Hexagone nécessitant, pour un tiers des cas, une hospitalisation. La maladie touche principalement les enfants de moins de 2 ans avec une multiplication des symptômes chez les moins de 6 mois. Elle concerne chaque hiver en moyenne un bébé sur trois. L’épidémie de cette saison est donc dans la moyenne des autres années. Elle devrait se poursuivre jusqu’en mars.

La bronchiolite est en effet une maladie infectieuse touchant les bronches des plus jeunes. Elle est à 80 % due au virus respiratoire syncytial, se transmettant par les gouttelettes issues de la toux et de l’éternuement, ou par contact avec des mains déjà contaminées.

Les bons réflexes pour s’en protéger

Pour limiter la contamination, certains gestes sont à adopter. Le premier est de se laver régulièrement les mains avant de s’occuper de son enfant et d’éviter de l’embrasser si l’on est enrhumé. De même, il est conseillé de ne pas lécher la cuillère destinée au bébé, ou de toucher une tétine avant de lui donner.

Les lieux publics sont également à éviter en période d’épidémie, que ce soit les transports en commun ou les centres commerciaux, afin de ne pas risquer d’être en contact avec des personnes contaminées. Si les symptômes se développent avec des difficultés respiratoires, la consultation médicale est, elle, indispensable.