Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

Le cancer colorectal diagnostiqué de plus en plus jeune

Il est à l’origine de 17 500 décès et est détecté chez 42 000 personnes chaque année. Ces chiffres font du cancer colorectal le 3ème cancer le plus meurtrier en France. Tandis que les 50-74 ans sont les plus visés par les campagnes de dépistage, les dernières données révèlent une augmentation des risques de cancer chez des sujets plus jeunes.


Ainsi, selon une étude menée par l’American cancer society, l’incidence du cancer du côlon chez les 20-30 ans a progressé de 1 à 2 % chaque année entre 1974 et 2013. L’incidence du cancer du rectum a, elle, augmenté de 3 % par an sur la même tranche d’âge, et de 2 % chez les 40-54 ans.


Le cancer du rectum concerne de plus en plus les moins de 55 ans


Plus précisément, 30 % des cancers du rectum sont diagnostiqués chez les moins de 55 ans. Ce taux est d’ailleurs voué à augmenter au cours des prochaines années. L’une des raisons à cette progression pourrait être l’alimentation, trop pauvre en fibres, et un mode de vie trop sédentaire. 


Aujourd’hui, seulement 30 % des Français se font dépister. Pourtant, diagnostiqué à un stade précoce, il affiche un taux de guérison de 90 %.