Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

La maladie après le stress, un phénomène fréquent à apprendre à gérer

Qui n’a pas un jour vu son état de santé fragilisé à la suite d’un épisode de stress ? Le rapport entre les deux est aujourd’hui largement établi. En cause, les hormones produites en plein stress, à commencer par les glucocorticoïdes. Celles-ci ont pour effet de mettre le corps et l’esprit dans un état à part. Ils ont aussi pour conséquence de réactiver les infections virales telles que l’herpès. Les symptômes apparaissent généralement après quelques jours. 


Une autre hormone joue un rôle essentiel, le cortisol. Celui-ci vient protéger le corps de la douleur notamment pour le laisser se concentrer sur les autres situations. La fin de l’épisode stressant aboutit toutefois à une baisse des hormones et, avec elles, l’apparition de nouvelles douleurs et des états de faiblesse.


Des méthodes simples pour réduire les effets du stress


Pour réduire ces effets, la solution est de continuer à stimuler le corps et l’esprit en retrouvant davantage de sérénité. Le principe est de réaliser au quotidien certains exercices, que ce soit le jogging ou, pour les personnes les moins disponibles, la montée d’escaliers plusieurs fois par jour. Pour l’esprit, réaliser des mots croisés difficiles ou jouer à des jeux vidéo permet de stimuler l’esprit afin d’éviter une reprise trop brutale du rythme quotidien. 


Ainsi, le corps revient doucement à son état premier, en abaissant progressivement le taux d’hormones à l’origine de ces maux d’après stress.