Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

L’hygiène des mains, essentielle pour éviter la transmission des bactéries

C’est une évidence reconnue de tous les milieux de soins, le lavage des mains est un point essentiel de toute bonne pratique médicale et paramédicale. Si dans le milieu hospitalier cela prend une forme obligatoire, d’autres secteurs apparaissent moins sensibilisés. Restait donc à en démontrer réellement l’impact. Une étude menée conjointement par l’institut Bien vieillir Korian et le Conservatoire national des arts et métiers, en collaboration avec les laboratoires Anios, vient d’en apporter la confirmation en s’intéressant aux pratiques en la matière dans 27 EHPAD. 


Certains établissements bénéficiaient d’une information poussée sur les pratiques de prévention des risques infectieux et la bonne hygiène des mains, tandis que des solutions hydro-alcooliques étaient mises à disposition des résidents, personnels et visiteurs. 


Un taux de mortalité plus faible


Dans ces établissements, le taux de mortalité s’est avéré 30 % plus faible sur une période donnée, par rapport aux autres EHPAD étudiés. Ce résultat met donc en avant l’importance de la bonne hygiène des mains et confirme d’autres chiffres : 70 % des microbes sont transmis par les mains. 


Selon l’institut Bien vieillir Korian, se laver les mains avec un savon doux ou une solution hydro-alcoolique permettrait de réduire de 20 à 50 % la transmission des infections, notamment lors des soins.