Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

L’épidémie de varicelle particulièrement active

L’épidémie de varicelle fait de nouveau parler d’elle en ce printemps. Le nombre de cas progresse très vite avec des régions plus touchées que d’autres. Cela concerne notamment l’Île-de-France, la Nouvelle Aquitaine et le Grand-Est. 


Les signes annonciateurs sont une forte fièvre, supérieure à 38°C, associée à l’apparition de taches rouges qui se transforment rapidement en vésicules, avec de fortes démangeaisons. 


700 000 cas de varicelle par an


L’épidémie concerne, chaque année, plus de 700 000 personnes en France. Les plus touchés restent les enfants de moins de 5 ans, avec une contagion active dans les crèches et les écoles. À cet âge, la maladie apparaît comme bénigne et disparaît en quelques jours. 


Elle peut aussi toucher les adolescents et les adultes non exposés durant leur enfance. Les risques sont alors plus importants pour ce public. Il est d’ailleurs recommandé aux personnes sensibles ou immunodéprimées de se faire vacciner.