Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus

C’est le début des allergies de printemps !

Le retour des premiers beaux jours amène avec lui un ingrédient dont beaucoup de personnes préféreraient se passer : les pollens. C’est ainsi le début de la période des allergies auxquelles sont sensibles de plus en plus de Français. Les éternuements, les yeux qui pleurent ou la toux en sont quelques-uns des symptômes désagréables, imposant aux personnes les plus sensibles de recourir aux traitements médicaux.

En ce début de printemps, l’alerte lancée par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) concerne principalement les pollens de bouleau. Ces derniers ont envahi le nord du pays, pour s’étendre de la Corrèze au Bas-Rhin.

D’autres pollens sources d’allergie

Ce pollen n’est pas le seul actuellement sur le pays avec, pour chaque zone du territoire, ses propres variétés d’arbres. Ainsi, les platanes sont, eux, responsables des allergies en région parisienne et dans le sud de la France, tandis que le charme est surtout présent en Alsace. Cet épisode allergique devrait encore se poursuivre durant plusieurs semaines avec des phases moins importantes par temps de pluie.

Les problèmes allergiques concernent aujourd’hui quelque 20 % de la population française. Ils touchent toutes les tranches de la population, sans distinction, pouvant apparaître pour la première fois à tous les âges.